Les 6 erreurs les plus répandues des chefs d’entreprise

 

1. Bâcler son business plan

Non, le business plan n’est pas seulement destiné à vos investisseurs potentiels. Il concerne aussi votre banquier, celui qui ouvre – ou pas – les mannes financières destinées à assurer l’avenir de votre entreprise. Lui faire entrevoir sa viabilité et les perspectives de développement.
Mais le business plan vous concerne en premier chef : il va vous permettre d’avoir une vision à long terme et de fixer vos objectifs à court terme. Pourquoi ? Parce que vous y trouverez tout ce dont vous avez besoin pour établir votre stratégie : analyse financière, plans commerciaux, marketing, gestion de votre équipe…

2. Ne pas se préoccuper de la gestion financière

La gestion ? La belle affaire, qui concerne, pensez-vous, votre seul expert-comptable, quand vous en avez un. Grossière erreur. Comprendre les rouages de la gestion financière est la clef qui vous permettra d’atteindre votre seuil de rentabilité, vous savez, le montant du chiffre d’affaires à partir duquel vous pourrez dégager de la marge pour couvrir vos frais fixes. Bref, le road book indispensable pour adapter votre stratégie commerciale, anticiper et prendre les bonnes décisions au moment où il le faut.

3. Oublier de communiquer

Vous pensez que l’aura de votre entreprise suffit à faire venir vos clients tout seuls ? Vous avez tort. Pour vendre, il faut communiquer, encore et toujours, et ce, grâce à tous les medium possibles : twitter, site web, blog… en n’oubliant pas de les alimenter régulièrement. Montrez que votre entreprise est dynamique et ne souffre pas du syndrome “encéphalogramme plat”. Editez des plaquettes commerciales pour prospecter, usez d’un mailing malin, soyez enthousiaste. En valorisant votre savoir-faire, c’est votre image qui s’en trouvera améliorée.

4. Ne pas optimiser son organisation

Tout va bien dans le meilleur des mondes ! Votre entreprise roule toute seule, inutile de penser à une éventuelle nouvelle organisation. Jusqu’à ce qu’un grain de sable ne vienne enrayer la belle mécanique. Un seul mot d’ordre : Anticiper ! En se penchant régulièrement sur les moyens d’optimiser votre organisation, vous allez non seulement améliorer sa rentabilité – réduction des coûts et suppression des activités déficitaires par exemple –, mais aussi préparer votre entreprise à affronter sans trop de dommages le premier coup de Trafalgar.

5. Rater le train du changement

Vous avez un produit phare, la locomotive qui tire derrière elle toute votre entreprise… et son chiffre d’affaires. Vous pensez pouvoir vous reposer sur vos lauriers, tout heureux d’avoir réussi à percer dans un secteur hyper concurrentiel. Si vous ne bougez pas, vous ne profiterez pas longtemps de cet état de grâce. Continuez d’innover et de proposez d’autres produits avant que le marché ne change. Restez à l’écoute, mettez en place une veille concurrentielle, prenez-soin de vos clients, valorisez-les, réévaluez votre stratégie. Après, il sera trop tard.

6. Dénigrer la concurrence

Etre fier de son entreprise, c’est bien. Et légitime. A condition que l’estime que l’on lui porte ne se transforme pas en prétention et ne pousse, avec le temps, vers un dénigrement systématique de la concurrence. Evidemment, vos concurrents n’ont pas le même fonctionnement que le vôtre mais ce n’est certainement pas une raison pour qu’ils soient l’objet de vos critiques systématiques. Concentrez plutôt votre énergie à étudier leurs différences pour améliorer vos propres offres. Les bonnes idées, y compris celles des autres, sont toujours bonnes à prendre.

 

 

Source : https://www.mbandscott.com/blog/les-6-erreurs-les-plus-repandues-des-chefs-dentreprise/?utm_campaign=Cr%C3%A9ateurs%20d%27entreprise&utm_content=42129145&utm_medium=social&utm_source=twitter

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s