« BLONDE », un état d’esprit.

BL_logo

J’ai une passion. Faire plaisir aux autres, qu’ils soient heureux, contents du moment qu’ils partagent avec moi, des plats que je leur propose de goûter.

A la quarantaine, après une vingtaine d’années dans le marketing et la communication mode à Paris et plusieurs voyages en Californie, spécialisé en production événementielle, j’ai décidé de me retirer dans les Landes, sur le Port de Capbreton.

Un an est passé et j’en ai profité pour analyser l’évolution de la ville, des commerces, de la vie nocturne et des besoins en période estivale.

Mon envie est de créer un lieu à mon image, simple, sympathique et agréable. Un bar, restaurant de saison, traiteur dans lequel les familles, les jeunes, les touristes peuvent venir manger pas cher des viandes, de la charcuterie régionale de qualité grillées, rôties, des plats issus de la « street-food » américaine préparés avec les recettes originales et servis avec plaisir dans un cadre chaleureux.

Je travaille aujourd’hui à la conception, à l’écriture de ce projet de vie.

Mon installation dans la région. Un certain « retour aux sources »…

Il y a de tout dans ce projet. C’est à Capbreton, à Hossegor et à Seignosse que j’ai passé mes meilleurs moments d’adolescent en vacances dans la région. C’est ici que j’ai appris le skateboard et gagné mes premiers tours de taille en camembert sur la Place de l’Escargot à Seignosse le Penon, lors de petits championnats montés avec cette même envie de faire plaisir par Jean-Jacques, le patron du magasin de glisse La Vigie.

C’est ici aussi que j’ai fumé mes premières cigarettes. Mon père m’ayant enfermé 3 jours et 2 nuits à la maison quand il m’a vu rigoler avec les potes cigarette au bec.

C’est ici que j’ai appris à nager dans la piscine d’eau de mer du Penon (RIP). C’est aussi dans la région que j’ai appris à embrasser une fille et à devenir un petit homme.

Pour toutes ces raisons et pour la puissance de sa nature, j’ai choisi de m’installer à Capbreton sur le Port et d’y vivre doucement les prochaines années.

Ce que j’ai envie de donner répond aux attentes des familles et à leurs ados.

Je vise les jeunes skaters qui vont rider le park, les surfers et leurs copines de Santocha, mais aussi leurs parents. J’ai envie de donner de bons conseils aux jeunes qui s’identifient à ces leaders mais qui n’osent pas forcément se jeter dans les vagues ou sur les copings. Leur apprendre à jouer au frisbee, à jeter leur smartphone au moins le temps insouciant de leurs vacances dans la région, à oser sans avoir peur de se vautrer, car ici, au pire, ils tomberont dans le sable ou dans les bras d’une jolie blonde.

Pourquoi Capbreton ? Parce que cela manque. Parce qu’il est vrai que la ville est restée authentique mais qu’il faut quand même que nos jeunes s’amusent et rigolent le temps d’un été. Parce qu’il n’y a qu’en été qu’il y a quelques bons spots ici, mais qu’ils manquent de service, de qualité et de convivialité.

Parce qu’au contraire d’Hossegor, il n’y a pas de cinéma, de tralala, d’hypocrisie ambiante et de smartphone collé à l’oreille, même sur la plage. Pas de tapas à 4e l’unité, mais de grandes sardinades ou des championnats de boules.

Niveau cuisine : de vrais hamburgers américains, des hot-dogs, des croques-monsieur, du poulet frit, des frites de patate douce, des salades fraiches de qualité,  composées de légumes et de fruits, des petits déjeuners complets avec des oeufs brouillés, des céréales, du miel. Des entrecôtes, des steaks frites de « Blonde d’Aquitaine », des côtes d’agneau, des escalopes de veau « sous la mère », de poulet (Label Rouge de Chalosse), du foie de veau, des assiettes de charcuterie, des pâtés, des saucisses, de la rôtisserie…

Avec la possibilité de les manger grillés, rôtis et cuisinés sur place ou d’acheter ces produits régionaux à emporter et à préparer à la maison. Accompagnés des salades et des légumes de saisons des fermes alentours.

De la bonne musique pas trop fort, un service irréprochable réglé comme aux USA par de jolies blondes avec de vrais pourboires (pour la partie variable du salaire) et une identité graphique moderne, tendance, skate qui mettra tout le monde d’accord.

J’ai trouvé le spot idéal sur le Port, dans un coin où il n’y a pas beaucoup d’animations.

J’écris actuellement le concept, la carte, je prépare les partenariats intelligents pour l’été, l’identité visuelle, je discute avec les fournisseurs et je cherche mes futurs collaborateurs.

N’hésitez pas à me contacter, à me poser des questions, à m’aider, à me rejoindre dans l’aventure si vous avez des idées, des produits ou des compétences qui peuvent renforcer la qualité du concept, la décoration, la carte, les animations estivales…

Vous pouvez me contacter par mail : laurentganduspro@gmail.com

Suivre l’évolution de ce projet sur la page Facebook : Blonde Squad

Consultez la page Facebook de /// NSUM ///, mon agence de conseil en communication mode.

Merci.

Laurent Gandus


 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s